L'abrogation annoncée de la loi sur les chiens dits "dangereux" ?

Le Ministère de l'Agriculture a saisi l’Anses (L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) afin que soient analysées les causes de la dangerosité de certains chiens et ce, en vue d'apprécier la pertinence des mesures de catégorisation par race.

Selon l'ANSES, plusieurs facteurs liés au chien ont été relevés tels que la race, le tempérament, le sexe, l'âge, ses conditions de développement, de vie, son état de santé etc.

Mais sont également soulevés des facteurs liés aux victimes des morsures, tels que l'âge, le mode de vie, la capacité de communication avec le chien, des signaux inappropriés etc.

Lire l'article sur le site de l'ANSES

Télécharger le rapport complet




12 vues0 commentaire

Stéphanie PARISY, Avocat au Barreau de Saint-Nazaire (anc. Barreau de Paris)

 

Mentions légales

Politique de confidentialité

7 rue de l'Etoile du Matin - 44600 SAINT-NAZAIRE

contact@avocat-parisy.com