Proposition de loi visant à améliorer le bien-être des animaux de compagnie

"En France, plus d’un foyer sur deux, possèdent au moins un animal de compagnie. 50,1 % des foyers français selon une étude menée par la FACCO et publiée en avril 2019. C’est ainsi plus de 63 millions d’animaux de compagnie qui sont recensés en France.

Selon une autre enquête réalisée par Ipsos pour Santé Vet publiée à la même période, les propriétaires de chiens et de chats décrivent un véritable soutien émotionnel apporté par leur compagnon.

Ils sont précisément 64 % des propriétaires de chiens et 71 % des propriétaires de chats interrogés parmi mille personnes à affirmer, en effet, que leur animal augmente leur bien‑être. Pour environ une personne interrogée sur deux (45 % des propriétaires de chiens et 56 % de chats), l’animal de compagnie est un moyen de ne pas se sentir seul.

Au final, l’animal dont on a encore affirmé, avec force en 2015, le caractère d’être sensible en l’intégrant au code civil, après l’avoir déjà reconnu en 1976 dans le code rural, est aujourd’hui, pour les français, devenu un membre à part entière de leur famille.

Mais, derrière ce portrait idyllique, se profile pourtant une tout autre réalité, bien moins glorieuse.

En effet, la France, se distingue aussi pour détenir aussi le record européen des abandons, ce, sur la base d’une estimation de 100 000 abandons par an, alors même que cette réputation s’est forgée sur un chiffre très largement sous‑évalué, puisqu’en réalité, la juste estimation dépasse, avec certitude, le chiffre vertigineux et honteux de 200 000 abandons, et pourrait même potentiellement atteindre les 300 000 par an, soit trois fois plus que l’estimation communément admise..."


Lire la proposition de loi

Stéphanie PARISY, Avocat au Barreau de Saint-Nazaire

 

Mentions légales

Politique de confidentialité

7 rue de l'Etoile du Matin - 44600 SAINT-NAZAIRE

contact@avocat-parisy.com